Accueil

L'Aïkido

Renseignements

Les profs

Agenda


Aïkido Shugyosha Grez-Doiceau
À qui sait attendre, le temps ouvre les portes

 

Les profs


Les professeurs.

Rouffart Denis, 3eme Dan Fédéral et 2eme Dan Aïkikaï Tokyo.

J'ai orienté mon choix vers l’Aïkido parce que c’est la seule discipline martiale où la compétition est inexistante.

J’ai découvert l'Aïkido en 1989 quand j’ai déménagé vers le Brabant wallon.

J’enseigne l’Aïkido depuis octobre 1998.

En ce qui me concerne,grâce à l’enseignement de l’Aïkido, j’ai la possibilité de développer le contact humain et tous les aspects qui touchent à la découverte des autres.

La pratique de l’Aïkido et son enseignement touchent à tous les aspects de la personnalité.

Enseigner signifie pour moi, poursuivre une action éducative globale qui exige une connaissance de ceux à qui l’on s’adresse, mais nécessite aussi une très bonne connaissance de moi-même.

L’enseignement me force à me remettre constamment en question.

Je pars du principe que l’enseignant ne doit jamais arrêter de chercher.

Calomme Alain, 2eme Dan Fédéral et 2eme Dan Aïkikaï Tokyo.

Mon premier contact avec l'Aïkido en 2003 fut initié par ma fille, âgée à cette époque de 10 ans, désireuse de pratiquer une activité intergénérationnelle inconnue de son papa, afin que nous progressions ensemble (et c'est toujours le cas à ce jour !).

Pour la petite histoire, son choix s'était porté sur l'Aïkido car ... son héroïne de bandes dessinées, Yoko Tsuno, le pratiquait.

Mon émerveillement dès ce premier cours ne s'est jamais estompé, que ce soit pour les premiers pas sous la férule de Marc Somja à Jodoigne, ensuite de Denis à Grez et Emmanuel Legrand à La Hestre pour une pratique plus aboutie, ou encore lors de multiples stages aux 4 coins de l'Europe et au Japon (ce voyage en 2017 restera à jamais dans ma mémoire).

Mon envie de transmettre ce que d'autres m'avaient transmis m'a amené tout naturellement à m'investir dans l'enseignement de ce magnifique art martial au sein de notre club, tant au niveau des enfants que des adultes.

Mon approche axée sur l'ouverture aux autres et une symbiose entre les armes de l'Aïkido et la pratique à mains nues, pourrait se résumer par : pratique comme si c'était la première fois (pour être curieux de tout et se remettre sans cesse en question) et la dernière (pour en retirer le maximum de plaisir).